dimanche 18 mai 2014

Conte du mois de mai

Amélie, jolie jeune fille, a mis sa veste rouge, celle qui lui a valu dans son quartier le surnom de « chaperon rouge ». Elle est sérieuse, Amélie. Elle a toujours suivi les conseils de papa, maman, grand-père, grand-mère, et même ceux de la voisine. Tout le monde l’apprécie, elle aura un bon métier plus tard, peut-être un mari, qu’elle aura choisis en famille. Et elle respectera toute sa vie papa et maman, grand-père et grand-mère, et même la voisine…
"Fais très attention", lui ont-ils dit, "le loup n’est pas loin, il rôde … il adore croquer les jolies jeunes filles. De toi il ne ferait qu’une bouchée. Tu n’as pas connu Jonquille, elle était partie au cinéma, toute fraîche, dans sa robe jaune. Et on ne l’a jamais revue… à coup sûr, c’est un coup du loup ! Ah, ça n’a pas traîné !"
Amélie frissonne : heureusement qu’elle est bien gardée, encadrée, conseillée, accompagnée, surveillée, épiée, … espionnée … par tous ceux qui lui veulent du bien et qui l’aiment. C’est pour son bien, elle le sait, ils le lui disent si souvent ! 
Mais parfois, en cachette, elle entrouvre sa fenêtre pour respirer un peu d’air frais et regarder le ciel. Elle n’est pas sûre que cela soit permis, elle n’en parlera à personne. Mais pourquoi ce mélange de joie et de tristesse, alors qu’elle a tout pour être heureuse ?

Amélie a bien compris que le loup pourrait la manger. Elle a écouté les conseils de papa, maman, et les autres … Mais lorsqu’en cachette, elle entrouvre sa fenêtre pour respirer un peu d’air frais et entrevoir un coin de ciel, elle frissonne et se prend à rêver d’un loup aux yeux gris bleu.
Et il est venu, ce loup au poil gris. Amélie est surprise … troublée, déséquilibrée, même. Comment ! Papa, maman, grand-père, grand-mère, et même la voisine lui avaient dit qu’il allait lui mentir, tenter de la séduire, la violenter, la violer peut-être, la manger toute crue, c’est sûr ! Et voilà qu’il est arrivé ! Oh, certes, il porte beau, il a de la prestance, princier, royal … elle est impressionnée, Amélie ! Il est arrivé en conquérant, séducteur roulant des mécaniques et elle lui a fermement fermé sa porte ! Pas violent non, mais beau parleur … Ah mais !
Heureusement qu’elle est bien gardée, encadrée, conseillée, accompagnée, surveillée, épiée, … espionnée … par tous ceux qui lui veulent du bien et qui l’aiment. C’est pour son bien, elle le sait, ils le lui disent si souvent !
Mais Amélie ne sait plus quoi penser … Elle lui a fermé sa porte, mais regarde par la fenêtre ce beau loup à poils gris et aux yeux bleu gris si expressifs. Il est seul, finalement pas violent, pas méchant, triste, sincère, il a peur lui aussi… Quelle subversion tout à coup, le monde d'Amélie est bouleversé … Va-t-elle accepter de lui parler, de lui répondre ? Va-t-elle tromper papa, maman, et les autres ?
 Amélie, chaperon rouge de notre temps, a décidé de transgresser les règles qui lui ont été inculquées. Et d'abord, pourquoi ces règles ? Sont-elles faites pour la protéger, elle ? Vraiment ? Le monde est-il vraiment si dangereux ? Ou bien sont-elles faites pour la garder pour eux, confite dans une relation stérile, où elle ne sera jamais qu'un clone de ses parents, répétition infinie des générations antérieures ? Mêmes opinions, mêmes préjugés, mêmes modes de vie, ... toute innovation à sa vie, toute idée qui serait vraiment d'elle sera bannie à jamais !
De son côté, le loup à poils gris et aux yeux gris bleu est retourné dans sa tanière. Il se terre. Peut-être qu'à lui aussi, on a dit que l'amour est subversif, et que les chaperons rouges sont dangereux ! 
Comment feront-ils, ces deux-là, pour se rencontrer, alors que tout en eux appelle l'autre ? L'un d'entre eux va-t-il finir par ouvrir sa fenêtre et faire signe ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire